Au revoir Arielle, mon doux coeur de maman

Le blogue à Éric

Au revoir Arielle, mon doux coeur de maman.

Arielle, ma vieille complice des quatorze dernières années n’est plus. Le petit chaton du Noël 2002 de Kim est allé la rejoindre. Celle qui calmait mes crises d’angoisse par son ronronnement n’est plus.

Elle est décédée des suites d’un cancer des glandes mammaires. Le cancer frappe même chez nos petits compagnons. Tout a commencé par la découverte de bosses noires et roses sur son ventre en novembre. Par expérience avec une chatte du même âge il y douze ans, je me doute que c’est le même cancer qu’autrefois. Et je sais qu’à son âge, quatorze ans, ma découverte tardive de plusieurs tumeurs n’annonce pas vraiment de rétablissement possible.

« Tant qu’elle semble bien, qu’elle mange, qu’elle va à la litière, et qu’elle ne semble pas souffrir, on attend », me dis-je alors.

Et comme elle mangeait moins au temps des fêtes, grâce à mon…

View original post 469 mots de plus

Publicités

Merci de laisser une trace de votre passage!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s