Projet de loi 128 « chiens dangereux » et ses dommages collatéraux

Un projet de loi, une loi en devenir qui n’en est une que pour satisfaire les élus et ces personnes qui croient ce climat de peur engendré par les médias et les élus sans vraiment avoir côtoyés cette race, au détriment des propriétaires responsables qui se font ici harcelés, ici menacés, là empoisonnés leur animal de compagnie qui est souvent considéré comme un membre de la famille.

Bien des séquelles et des dommages collatéraux sont à venir chez les maîtres responsables qui sont propriétaires de pitbulls ou autres chiens considérés « dangereux »;

  • intimidation,
  • anxiété,
  • incompréhension des enfants et adolescents,
  • dépression chez certains,
  • colères,
  • deuil,
  • isolement,
  • souffrance psychologique,
  • perte de confiance,
  • désintérêt,
  • séparation d’avec l’animal afin de lui éviter des dommages physiques ou psychologiques. Un deuil qui aurait pu être évité…
  • euthanasie,
  • etc.

Plusieurs parents m’ont partagés leur inquiétude depuis l’an dernier suite à cette chasse aux sorcières des « chiens dangereux ».  Ils s’inquiètent  pour la santé psychologique de leurs enfants devenus de jeunes adultes. Certains m’ont partagé que leurs enfants leur avaient parlé d’idées suicidaires. C’est une réalité. Pourquoi se cacher la tête dans le sable en omettant les dommages collatéraux, les séquelles possibles une fois que cette loi sera adoptée? Qui s’en lavera les mains? Qui atténuera ces préjudices?

Selon certaines études, plus de 53% des propriétaires d’animaux considèrent « leur » animal de compagnie comme un membre de la famille. Ce pourcentage augmente à 91% aux États-unis.

Que peut représenter un Pitbull, Bull-Terrier ou Staffordshire aux yeux et dans le cœur de son maître?

  • Un enfant que ce couple n’a jamais pu avoir du a un problème de stérilité;
  • Celui qui l’a empêcher de vouloir mourir car il était la a ses côté a ne pas le juger mais bien a lui donner l’attention dont il avait besoin;
  • Il est le meilleur ami de leur ados qui est dans une mauvaise passe ou qui va très bien;
  • Il remplace  par sa compagnie un être cher décédé
  • etc.

Une étude sur les tablettes

Une loi réfléchit par des politiciens qui n’ont pas tenu compte, des expertises des vétérinaires ni des éducateurs canins qui s’étaient penchés sur ce dossier en 2016. À quoi bon faire des études si elles demeurent sur les tablettes comme le sont certains fonctionnaires? Oups, ça c’est un autre dossier…

Pourquoi transférer la responsabilité de l’évaluation du niveau de dangerosité du chien à la SPCA, aux municipalités ou aux vétérinaires?

J’ai beaucoup de respect pour le travail et la mission de Carl Girard de la SPA des Cantons. Je vous invite à lire l’ article « Si tu mords, tu meurs » paru le 14 avril 2017 dans le journal La Voix de l’Est dans lequel M. Girard partage son expertise.

Ci-dessous, je vous présente Sookie, une Staffordshire que nous considérons comme un membre de notre famille. C’est aussi une des raison pour laquelle cette cause me parle autant.

deuil animalier il était une fois par Lynne Pion (1).png

Je viens de publier le livre de référence « Apprivoiser le deuil animalier – Trouver réconfort à la suite de la perte d’un animal de compagnie » paru chez Béliveau Éditeur depuis le 01 mars 2017.

J’ai participé, en offrant mon expertise, à l’écriture d’un livre jeunesse qui sensibilise les enfants au deuil animalier et en ai signé la préface aux éditions Seyrawyn: Gabriel et son oeuf de dragon de bronze. Collection Les Dragonniers.

Mon premier livre Est-ce que tout le monde meurt? est référé par plusieurs parents, enseignants, spécialistes du deuil et des groupes pour personnes endeuillées en francophonie. Il est aussi disponible en version anglaise « Does everyone die? aux éditions C.A.R.D/Dauphin Blanc. Vous pouvez lire quelques témoignages en cliquant ici.

J’accompagne au quotidien, dans une démarche de croissance personnelle, les maîtres endeuillés en francophonie.

J’ai mis en ligne les premières formations sur le deuil animalier ainsi que des webinaires sur ce sujet en francophonie.

Depuis l’an dernier bien des maîtres se sont séparés de leur « chien dangereux » suite à de l’intimidation ou autres phénomènes énumérés plus haut. Combien d’autres seront endeuillés en raison d’une Loi adoptée qui discrimine une race?

Je vous invite à vous inscrire au bulletin deuil animalier et à partager cet article sur vos réseaux sociaux, avec vos amis. Merci de laisser une trace de votre passage et de votre appréciation en commentaire.

Venez rejoindre la page deuil animalier sur facebook

Publicités
Catégories Deuil animalier, PitbullMots-clés ,,,,,,,,,

2 réflexions sur « Projet de loi 128 « chiens dangereux » et ses dommages collatéraux »

  1. je trouve que c’est un loi inutile contre un race, sans pensse aux propieter,ni a la sufrance del animal

    J'aime

Merci de laisser une trace de votre passage!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close