L’histoire de Julie et son chien « Julius » ou qu’est-ce que le deuil animalier?

Le deuil animalier demeure un grand incompris.

Le deuil est une douleur, une grande peine, un vide éprouvée, une perte de repères, un lien d’attachement rompu.

Il existe différents types de deuil:

  • Le décès d’un être cher ou un animal;
  • Une personne subit un viol ou de la violence conjugal; 
  • La perte d’autonomie s’installe suite à une maladie, l’âge, un accident, etc.;
  • Une personne vit une séparation, une perte d’emploi, un déménagement;
  • Un enfant naît différent, etc.

N’hésitez pas à demander à vous faire accompagner si vous en ressentez le besoin

Il y a dans la vie de la personne qui vit un deuil trois périodes :

  1. Avant le deuil
  2. Pendant le deuil
  3. Après le deuil 

Il y a aussi plusieurs étapes mais nous en parlerons une autre fois. Voici un tableau qui vous permettra une réflexion face au deuil que vous vivez présentement

deuil animalier grille d'introspection Lynne Pion

  1. Avant le deuil la vie de la personne qui sera éventuellement endeuillée a ses hauts et ses bas comme tout le monde. Bien des choses, des situations, des gens, des habitudes, des routines sont considérées comme des acquis n’est-ce pas?

L’histoire de Julie et de son chien « Julius »

Prenons comme exemple Julie. Julie aime aller au cinéma, voir ses amies, promener son chien à tous les jours depuis plus de 12 ans et partager des secrets avec lui!

Ce matin-là Julie trouvait que « Julius »  avait la mine basse mais ne s’en fît pas trop, il vieillissait. Julie alla travailler comme d’habitude. À son retour « Julius » n’allait pas vraiment mieux et Julie l’emmena à l’urgence de sa clinique vétérinaire. Elle avait développé une relation de confiance avec sa vétérinaire depuis les douze dernières années. On pourrait en dire autant de « Julius »!

Ce soir-là, Julie est revenue à la maison sans « Julius » qui est décédé sur la table d’examen de son vétérinaire. Vous dire la peine qu’elle ressens? Il n’y a pas de mot. Dévastée. Vidée.

Vous me demandez si elle se sent coupable et négligente? Bien entendu, comme ça arrive très souvent lors du deuil animalier mais elle n’a rien à se reprocher car elle a fait au mieux de sa connaissance et toujours dans l’intérêt de son chien. Son vétérinaire lui a aussi exprimé qu’elle n’avait pas à se sentir coupable du décès de « Julius ». La vie pour les animaux tout comme les humains a une fin qui n’est pas toujours celle à laquelle on s’attendait. Ces quelques mots et l’empathie de son vétérinaire ont réconfortés Julie.

Abonnez-vous à l’infolettre deuil animalier

2. Pendant le deuil C’est la période où Julie aura à apprivoiser sa vie sans « Julius ».

Chaque deuil étant unique il n’y a pas de temps alloué à cette période. Julie aura aussi à faire face à toutes les phrase désobligeantes de son entourage qui ne comprennent pas le deuil qu’elle vit et le lien d’attachement qu’elle avait avec « Julius »;

  • Ce n’était qu’un chien après tout
  • Enfin tu pourras voyager sans te casser la tête pour le faire garder
  • C’était quand-même pas une personne, comment feras-tu quand « x » décédera
  • Ça ne durera pas, tu n’as qu’à t’en procurer un autre s’il te manque autant, etc.

Au fil des jours, des mois Julie se crée de nouveaux repères.

  • Le matin au réveil elle a modifié sa routine et fait maintenant quelques exercices à défaut de jouer un peu avec « Julius » comme elle le faisait avant.
  • Elle a modifié sa trajectoire de marche pour avoir moins mal et se sentir moins triste.
  • Elle a fait comprendre à son entourage que « Julius » et elle avaient une complicité depuis douze ans. Douze ans… Qu’il avait vécu les plus beaux moments de sa vie et ses plus tristes aussi pendant cette grande période avant son décès. Il la consolait, la faisait rire et elle ne se sentait jamais seule lorsqu’elle entrait à la maison grâce à lui. ***Vous connaissez l’histoire qui vous unit avec votre animal de compagnie et je suis certaine que vous pouvez ajouter bien d’autres exemples du lien qui vous unissait à lui.***
  • En hommage à son chien Julie s’est bricolé une boîte à souvenirs de « Julius » qu’elle ouvre de temps à autre. Certaines photos s’y trouvent, l’urne avec les cendres de « Julius », son  jouet préféré, une mèche de son pelage. Elle a aussi planté un arbuste en souvenir de lui.

« Julius » est décédé depuis un an maintenant. Julie a pris la décision de vivre seule pour le moment. La pensée d’adopter un autre chien et de « remplacer « Julius » ne lui convient pas. Elle se donne le temps d’y réfléchir encore.

3. Après le deuil pour Julie se situe lorsqu’elle a pris conscience qu’elle peut parler de « Julius » en pensant aux bons moments qu’ils ont vécu ensemble plus qu’au fait qu’il ne soit plus dans sa vie. Elle en parle en souriant. Bien entendu il lui arrive de ressentir de la peine mais ça ne dure qu’un instant. Elle se sent maintenant privilégiée de l’avoir adopté et d’avoir partagé tant d’années avec lui.

Julie s’est informé sur le deuil qu’elle vivait et a demandé de l’aide pour mieux l’apprivoiser. Elle est devenu un personnage fictif dont le nom a été changé ainsi que le nom de son chien, vous l’aurez bien compris!

Je vous invite à éviter l’isolement et parler de votre deuil tout comme l’a fait Julie. Vous êtes cette personne qui fera une différence dans votre entourage pour une meilleure compréhension du deuil animalier.

Si votre animal est décédé, que faisiez-vous avec lui qui vous manque le plus? Quel est votre plus doux souvenir?

Comment avez-vous apprivoisé votre deuil?

Le deuil animalier peu parfois faire remonter à la surface le deuil d’un être cher ou un autre deuil qui n’est pas résolu. Il est important de demeurer vigilent et de partager avec une ou un ami vos inquiétudes si vous sentez que votre deuil est plus difficile à apprivoiser que vous le pensiez.

Communiquez avec moi si vous ressentez le besoin d’être accompagné dans votre deuil.

Gardons contact sur

À bientôt,

Lynne

Auteure/Conférencière/Blogueuse/Accompagnante

Lynne Pion Accompagnement au deuil, conférencière Deuil AnimalierFemme authentique, douce, audacieuse et passionnée. Elle est la référence  pour les femmes endeuillées qu’elle accompagne dans leurs états d’âme sur la route de la résilience en privé , Journée VIP ou petits groupes.   Auteure du livre « Est-ce que tout le monde meurt? » elle a créé son blogue Deuil-Vie-Résilience référé dans la francophonie. Elle a participé au premier événement TEDxQuébec  ennovembre 2012 sa conférence ayant pour titre « La mort n’est pas contagieuse ».  Elle a collaboré dans différents magazines et sites internet au Québec et en Europe.  Elle s’implique socialement avec le Groupe d’accompagnement Jonathan de Sainte-Marie en Beauce en accompagnement en fin de vie. Vous la retrouverez aussi dans le bottin des ressources de la maison Monbourquette et sur les différents réseaux sociaux.

**************

Publicités

One Reply to “L’histoire de Julie et son chien « Julius » ou qu’est-ce que le deuil animalier?”

Merci de laisser une trace de votre passage!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s